Les Collectionneurs d’Or : le guide complet 2021

Les collectionneurs d’or sont l’une des sociétés principales de Sea of Thieves, et un bon moyen de s'en mettre plein les poches !

Les collectionneurs d’or sont l’une des sociétés principales de Sea of Thieves, et sont souvent privilégiés par les joueurs débutant pour la facilité de leur prise en main. Pour autant, des aspects entiers sont encore inconnus à la majorité, et il existe de nombreuses astuces pour enrichir vos sessions de jeu.

Ce guide, à jour de la Saison 3, abordera par niveau de réputation chacune des fonctionnalités, puis comment les utiliser pour progresser efficacement.


Pourquoi s’intéresser aux collectionneurs d’or ?

Pour commencer, la réputation des collectionneurs d’or au niveau 50, avec deux autres réputations du même niveau, permettent d’atteindre le prestigieux titre de Pirate de Légende, et d’accéder à la mystérieuse Fortune d’Athéna. En plus, cette réputation est très facile à monter comparée aux autres, faisant d’elle un choix incontournable.

Elle débloque aussi un ensemble de cosmétiques au cours de ses niveaux, de son classement et de ses promotions. Chaque partie est répertoriée avec ses prérequis dans la catégorie cosmétique du site.

Ensemble de bateau débloqué entre le niveau 55 et 75 de réputation, avec émissaire équipé

Finalement, comme le nom de la faction le fait entendre, elle permet d’accumuler rapidement beaucoup d’or, surtout avec les voyages de hauts niveaux.


Réputation 0 à 15 : Cartes et énigmes

Juste après votre voyage inaugural, l’étranger mystérieux vous a normalement initié aux collectionneurs d’or en vous guidant vers votre premier voyage, « En quête de coffres d’or ». Maintenant introduit à la société, vous pouvez revenir au collectionneur d’or, toujours dans sa tente :

Représentant des collectionneurs d’or dans sa tente iconique

Vous pouvez ensuite choisir « Voir ce que vend le collectionneur d’or », pour arriver sur son menu :

Au départ, vous n’aurez accès qu’à un type de voyage, les trésors enterrés. Une fois votés, il donnent un à plusieurs parchemins. Tous peuvent être donnés d’un coup, ou ils peuvent être distribués en chapitres, ce que veut dire que vous aurez les parchemins suivant après avoir complété tous ceux déjà visibles. Sur ces lambeaux de papiers se trouveront tout ce dont il vous faudra pour trouver des coffres et bibelots, qu’il faudra raccompagner jusqu’au collectionneur d’or, sans vous les faire voler !

Astuce : Pour différencier un parchemin de voyage et un parchemin aléatoire trouvé dans un tonneau ou une bouteille, vous pouvez regarder le petit symbole associé dans la route des quêtes. S’il est coloré, jaune en particulier pour les collectionneurs d’or, il provient d’un voyage, et s’il est gris il vient d’une bouteille ou d’une quête émissaire.

Exemple de 2 parchemins colorés d’un voyage

Les parchemins distribués dans ces voyages de trésors enterrés peuvent être de différentes natures :

Les cartes

Vous aurez aux premiers niveaux exclusivement des cartes au trésor. Celles-ci sont les cartes d’îles toujours orientées vers le Nord sur lesquelles vous pourrez voir des croix rouges, indiquant ou déterrer. À vos pelles !

Exemple d’île avec 3 coffres enterrés
  • Astuces :
    • Aux premiers niveaux, les îles seront souvent proches de l’endroit où vous avez voté le voyage, cela peut aider à les localiser sur votre table de carte.
    • Vous pouvez savoir si vous avez commencé à creuser au bon endroit si vous entendez un choc métallique. Si ce bruit se répète pendant votre déterrage, cela veut dire qu’il y a un deuxième coffre juste en dessous !
    • Pour trouver plus facilement les coffres, essayez de vous orienter toujours vers le Nord grâce à votre boussole, de façon à pouvoir mieux vous repérer sur la carte.
    • Vous pouvez essayer de retenir l’emplacement de toutes les îles pour ne pas avoir à chercher sur la carte.
      Cela peut-être simplifié grâce par exemple à ce site d’entraînement, qui, bien que n’étant plus à jour, contient toutes les îles nécessaires pour ces quêtes.
    • Sur les grandes îles, trouver l’emplacement de la croix peut-être compliqué. Pour simplifier la tâche, fixez vous des repères visuels, comme par exemple les grandes fougères rouges remarquables :

Il existe plusieurs coffres avec des valeurs différentes. Bien que vous ne rencontrerez que les premiers seront probablement les moins chers, il est bon de connaître ceux que vous pourrez rencontrer par la suite.
Les coffres classiques, en ordre de rareté :

  • Le coffre de naufragé, d’or moyen 100 et de valeur émissaire 300
  • Le coffre d’aventurier, d’or moyen 200 et de valeur émissaire 600
  • Le coffre de maraudeur, d’or moyen 400 et de valeur émissaire 1200
  • Le coffre de capitaine, d’or moyen 800 et de valeur émissaire 2400

Vous trouverez dans le Devil’s Roar et rarement échoué en dehors des coffres cendrés, valant exactement deux fois l’or et la valeur émissaire de la version normale, avec toutefois un fort écartement de la valeur d’or moyenne (des extrêmes hautes et basses élevées autour).

Les coffres maudits :

Il existe aussi des coffres spéciaux , souvent encore plus précieux, mais excessivement rare et avec des effets… étranges. Dans l’ordre de rareté :

  • Le coffre des mille grogs, qui ressemble à un tonneau surmonté d’un visage en or et donne une forte nausée à tout joueur qui le porte, rendant son déplacement difficile. Il se vendra pour 2400 or en moyenne et 7200 de valeur émissaire.
  • Le coffre de chagrin, qui est bleu surmonté d’un visage bleu et rose. Il se met de temps en temps à pleurer, remplissant rapidement le bateau dans lequel il se trouve. Vous pouvez vous mettre en bas de l’échelle latérale de votre bateau pour l’empêcher de le faire couler. Il se vendra pour 3240 or en moyenne de 9720 de valeur émissaire.
  • Le coffre de rage, qui est gris et marron surmonté d’un visage noir entouré de braises. Il « chargera » constamment, finissant par exploser (sans disparaître), causant des trous dans le bateau, 25% de dégâts au joueurs et du feu.
    En le mettant dans suffisamment d’eau, elle deviendra bouillante mais l’empêchera d’exploser. Le coffre de rage ne peut être trouvé que dans les cartes des voyages légendaires. Il se vendra pour 3240 or en moyenne de 9720 de valeur émissaire.

Note : Le coffre de rage et de chagrin ont une variante trouvée dans les fables du flibustier (aucun détail supplémentaire pour ne pas divulgâcher l’expérience). Celle du coffre de rage ne peut pas se vendre, mais celle du coffre chagrin le peut, pour 6480 d’or en moyenne et 19440 de valeur émissaire, soit le double du normal. Il pleurera par contre éternellement, bien qu’il remplira moins vite le bateau.
Le dernier patch a apporté un bug empêchant de sortir le coffre de chagrin éternel de là où vous allez le trouver.

Les énigmes

Les énigmes sont l’autre forme de parchemin des voyages de trésors enterrés. Vous commencerez principalement à les rencontrer vers la distinction achetable au niveau 10. Elles consistent à effectuer des actions sur une grande île jusqu’à trouver un coffre de stockage avec de l’or et jusqu’à 3 bibelots dedans.

La première étape nécessite simplement de mettre pied sur l’île indiquée. L’étape suivante se dévoilera alors.

Exemple de première étape, avec en exemple The Sunken Grove (P7)

La dernière étape correspond elle généralement à un nombre de pas à faire dans une direction depuis un élément de décoration de l’île pour y déterrer le coffre. Pour savoir précisément votre nombre de pas, vous pouvez sortir votre boussole et la maintenir devant vos yeux. Dans cet état, vous verrez distinctement le nombre de pas que vous faites en avançant.
Un exemple de dernière étape et de l’élément auquel l’indice se réfère :

Entre ces deux étapes, il existe aussi des indices intermédiaires qui seront plus fréquents en montant de distinction.
Ils indiquent, parfois de façon cryptique, une décoration proche de laquelle il faut effectuer une action.
Les décorations sont répertoriées (en anglais) sur la carte de Rarethief si vous n’arrivez pas à les trouver. Pour les afficher, cochez « Riddle Clues » dans « Filter ».
Quant aux actions, elles peuvent être :

  • Lever votre lanterne , indiquées par des phrases telles que « levez votre lanterne » ou « Si la flamme (…) vous brandissez »
  • Jouer de la musique, souvent indiquées par « avec une mélodie », « battre une mesure », « jouer d’un instrument »
  • Lever votre parchemin, indiquées par « relisez simplement ce parchemin », ou encore « vous devrez relire ce parchemin »

Note : Ces actions doivent être maintenues au bon endroit, pendant quelques secondes pour fonctionner. La lanterne doit être allumée en plus de levée.

Les autres sources de réputation

Il y a d’autres moyens de monter sa réputation des collectionneurs d’or que d’accomplir des voyages. D’abord, il y a les divers objets que vous pouvez trouver sur les plages, voler à d’autres joueurs ou récupérer aléatoirement lors des événements. Ils sont regroupés dans la catégorie collectionneur d’or du guide ultime de vente.

Les voyages perdus :

Vous pourrez trouver des cartes et énigmes dans des tonneaux, bouteilles à la mer et journaux mystérieux. Les cartes auront pour particularité de pouvoir regrouper de nombreuses croix, mais avec souvent qu’un seul voir deux coffres intéressants parmi elles. Ces quêtes seront associées à un icône de bouteille en gris pour les différencier aisément.

Il existe aussi des énigmes et cartes particulières, les notes des squelettes. Elles sont lâchées par les capitaines trouvés aléatoirement sur les îles, et représentées par un icône d’enveloppe gris dans la roue des quêtes.

Si vous êtes sur une grande île, la quête est une énigme la concernant. Ces énigmes à 4 étapes et sont grassement récompensées avec un coffre contenant de l’or, des bibelots précieux du Devil’s Roar, des gemmes de sirène et des crânes rituels.

Dans le cas d’une petite île, vous aurez une carte de celle-ci avec quelques croix indiquant des objets rares :

  • Barils de poudre de place forte
  • Coffres et primes de la mort
  • Présents modestes et généreux
  • Coffres de capitaines
  • Coffres maudits (Grog, chagrin et rage)

Les capitaines squelettes sont donc un atout important pour votre progression.

Les reliques de sirènes :

Une statue de sirène rouge en profondeur

Vous pourrez ensuite trouver sous l’eau ou partiellement immergées des statues de sirènes. Elle sont rarement présentes sur toutes les îles sauf les forts, les avant-postes et les seaposts et sont remarquables par leur luminescence et la musique oppressante et grave qui en émane.

À leur approche, vous recevrez de faibles dégâts par pulsions constantes. Elles peuvent être détruites, mais cela doit être fait d’une traite, ou presque, car elles peuvent se régénérer très vite.

  • Elles existent en bleu, vert et rouge et de leur couleur dépendent difficulté et récompense.
    • La bleue peut être facilement éliminée par un joueur seul; la frapper au coutelas sans relâche la détruira sans nécessiter de pause repas. Les 5 balles d’une arme à feu suffiront aussi si vous ne voulez pas être blessé.
    • La verte peut aussi être gérée par un pirate isolé, même si s’éloigner pour manger sera nécessaire. Une caisse de munitions peut toutefois rendre la tâche plus aisée. 
    • La rouge, quant à elle, est plus difficile à appréhender : avec beaucoup de vie et la plus rapide des régénérations, il vaut mieux la frapper à 3 pirates, avec un peu de nourriture à prévoir. Si elle est en surface, une demi-douzaine de barils de poudre devrait suffire.

Une fois éliminées, elles lâchent une gemme leur correspondant :

Note : Ces gemmes peuvent être vendues à toutes les sociétés aux choix, sauf les Loups de Mer. Il convient donc de les vendre à la société où vous avez la réputation la plus basse, ou celle pour laquelle un émissaire (vu plus tard) est actif, pour booster leur valeur. Vous pouvez donc les vendre aux collectionneurs d’or, si vous souhaitez une progression plus rapide.

Astuce : Il est plus rapide de ranger et ressortir sa pelle que d’attendre simplement entre deux coups.

Depuis la mise à jour A Pirate’s Life, il existe des variantes de ces gemmes possédant le même nom. Elles sont obtenues assez rarement en éliminant des crabiers (anguilles pour saphir, hermit pour émeraude et rubis pour le crabe), et des sirènes agressives (classiques pour saphir, chef pour émeraude) naturellement apparus.
Ne les ignorez pas, les gemmes constituent une source très importante de réputation !

Les évènements :

Exemple de nuage d’évènement flotte squelette

Vous pouvez finalement compléter les événements mondiaux indiqués dans le ciel tels que les forteresses squelettes normales, de Fortune et des Damnées, les flottes squelettes, les vents cendrés et finalement l’armada fantôme de Flameheart.

Il vous donneront des objets de toutes les sociétés et en quantité, mais le nuage visible de partout pourrait amener de la concurrence !

Note : Les caisses de stockage des damnés peuvent se vendre, et les caisses de boulets de damnés peuvent se vendre vides, à l’opposé des versions solides.

D’autres menaces telles que les mégalodons, les navires squelettes et le kraken peuvent apparaître pour vous attaquer si vous êtes en mer, et récompensent aussi avec des objets divers, si vous arrivez à les vaincre.

Un futur guide vous renseignera davantage sur les évènements mondiaux.

Comment les utiliser ?

Analyse :

Pour les collectionneurs d’or, il n’y a à bas niveau que peu de choix de progression. Les voyages sont au départ mal rémunérés, mais permettent tout de même une montée de niveau relativement rapide jusqu’au niveau 15, seuil de déblocage de la prochaine fonctionnalité. Mais tous les 5 niveaux se présentent toujours des distinctions, importante dans la progression.
L’achat de distinction changera en effet vos voyages :

  • Vos voyages deviendront mieux rémunérés :
    • De meilleurs coffres, en qualité pour les cartes et en valeur du contenu pour les énigmes
    • Plus de points de déterrages sur chaque île
  • En retour il y aura une augmentation de la difficulté de la quête :
    • Des squelettes plus fréquents et résistants lors du déterrage d’un coffre
    • Des îles souvent plus lointaines du point de départ
    • Des coffres mieux enterrés avec un nombre de coups de pelle plus conséquent pour les sortir. Ce paramètre dépend aussi du nombre de joueurs dans l’équipage
    • Plus d’étapes pour les énigmes

Dans l’ensemble il reste profitable d’acheter les distinctions, surtout pour le déblocage de l’autre type de voyage et de l’émissaire. Mais il existe une alternative à ces voyages peu efficaces ; leur version du Devil’s Roar. Vous pourrez trouver ces voyages rarement sur n’importe quel avant-poste ou à coup sûr à l’avant-poste Morrow’s Peak, et ceux-ci ont pour particularité de ne pas se baser sur votre distinction et de donner des récompenses cendrées, avec la valeur double de leur variante normale.
Mais ces avantages viennent à un prix : la difficulté. En plus des squelettes équivalents à ceux des voyages de hauts niveaux, vous devrez survivre aux volcans et geysers du Devil’s Roar.

Application simple :

Si vous souhaitez progresser simplement jusqu’au niveau 15 pour débloquer l’émissaire, vous pouvez juste acheter et completer les voyages proposés par le collectionneur d’or. Pensez bien à acheter vos distinctions au fur et à mesure pour améliorer vos voyages, et n’hésitez pas à éliminer les menaces aléatoires telles que les mégalodons, car même si elles sont imposantes, elles sont généralement faciles en sloop et brigantin.

N’hésitez pas à acheter les voyages par 3 pour ne pas avoir à souvent revenir au collectionneur d’or, et des les voter dès qu’un voyage est terminé. Par contre, ne gardez pas sur le bateau plus que ce que vous êtes prêts à perdre ! Le collectionneur, mais aussi les autres pirates, seront toujours là pour récupérer vos trésors.

Applications avancées :

Si vous souhaitez progresser rapidement, mais pour une difficulté accrue, vous avez deux options :

  • Vous pouvez faire des voyages du Devil’s Roar, intéressant car ils permettent de se lancer dans l’action sans avoir à passer le « tutoriel » des voyages bas niveaux
  • Vous pouvez aussi compléter les évènements mondiaux, donnant des récompenses conséquentes pour toutes les sociétés après une bataille intense contre l’IA et les autres joueurs appâtés par le nuage…

Il est bien sûr conseillé de continuer à ramasser tous les objets aléatoires et d’éliminer les menaces maritimes.
Ces deux dernières méthodes, concentrant difficulté, seront bien sûr plus faciles, et plus intéressantes, si vous les faites à plusieurs. Si vous peinez à trouver un équipage, il vous reste toujours le serveur discord Sea of Thieves France, toujours prêt à accueillir nouveaux et vétérans dans une super communauté de plus de 50 000 membres !

Vous devriez dans tous les cas atteindre rapidement le niveau 15, niveau suffisant pour acheter la distinction Gabier d’or :


Réputation 15 à 25 : Drapeaux et voyages d’émissaire

Avec Gabier d’or acheté, vous pouvez maintenant acheter la licence émissaire en haut à gauche du menu du collectionneur d’or. Une fois acheté, vous aurez accès à de nouvelles fonctionnalités :

Pavillon et classement émissaire

Le pavillon :

Avec la licence en poche, vous pouvez maintenant voter pour lever le pavillon émissaire des collectionneurs d’or à la table d’émissaire auprès de la tente du collectionneur de votre avant poste. Votre bateau devra pour cela être à proximité.
Une fois voté à la majorité, votre équipage représentera ensuite les collectionneurs d’or jusqu’à ce que vous quittiez, votez pour le baisser au même endroit ou encore si vous coulez.

Table d’émissaire d’un collectionneur d’or

Note : Vous ne pouvez pas cumuler les émissaires

Le principe des émissaires est de représenter une société pour gagner plus de récompenses à condition d’accomplir de nombreuses tâches de la thématique de celle-ci, ce qui a pour effet de vous faire accumuler de nombreux objets précieux à bord. Cette fonctionnalité a été ajoutée lors de la mise à jour “Les navires de la Fortune” (Notes de mise à jour FR )

Avantages de chaque grade émissaire :

  • Grade 1 : Possibilité d’accumuler des points émissaires pour le classement (vu ultérieurement)
  • Grade 2 : +33% sur l’or, la valeur émissaire et la réputation gagnée par les objets vendus aux collectionneurs d’or
  • Grade 3 : +66%
  • Grade 4 : +100%
  • Grade 5 : +150% et la possibilité de récupérer une fois par passage grade 5 un voyage à gros profit chez le collectionneur d’or de n’importe quel avant-poste

Note : L’or ajouté par l’émissaire est indiqué en vert à droite de la valeur de base lors de la vente.

La montée du grade :

Vous pouvez à tout moment consulter votre progression dans les grades émissaires en ouvrant la roue des objets; le cercle des grades est visible juste au dessus de la barre de vie :

Le nombre de barres jaunes / correspond au grade et l’avancée dans le cercle est l’avancée dans le grade. Chaque niveau est plus difficile à atteindre, mais le multiplicateur n’en est que plus grand.

Il y a de nombreuses façons de monter votre grade d’émissaire :

  • Attraper des objets de la société
  • Poser ces objets sur votre bateau
  • Progresser dans un voyage collectionneur d’or (terminer un chapitre, récupérer un morceau de parchemin)
  • Terminer un voyage des collectionneurs d’or, ou un parchemin trouvé.
  • Éliminer des menaces aléatoires (mégalodon, navire squelette)
  • Terminer des évènements mondiaux
  • Tuer des émissaires des Os de la Faucheuse/Reapers

Note : Tuer des émissaires Faucheurs ne rapporte de la progression émissaire que 3 fois par membre de votre équipage, et de moins en moins sur les consécutif. Vous ne gagnerez de nouveau de la progression qu’après un rechargement de 10 minutes, impossible à passer, même en changeant d’équipage.

Les risques :

L’émissaire est aussi source de risques importants: dans la mesure où votre drapeau d’émissaire visible à l’arrière du bateau et sur le mât indique votre niveau aux autres équipages, et que le système pousse à conserver tout ce qui n’est pas périssable jusqu’à atteindre le grade 5, d’autres joueurs auront un fort intérêt à venir vous déranger surtout avec un grade haut, pour dérober votre butin.

De plus, lorsqu’un émissaire coule, il laisse derrière lui son pavillon brisé très prisé chez les Os de la Faucheuse, d’autant plus s’il est de haut rang. Ces Faucheurs, ou plus communément appelés Reapers, peuvent eux aussi devenir émissaires de leur société, ce qui a pour effet d’afficher leur bateau sur la carte. Au rang 5, ils auront accès sur leur carte à la localisation de tous les autres émissaires, faisant d’eux des chasseurs dangereux. 

Astuce : Vous pouvez voir venir ces menaces en cherchant rapidement sur la carte ceci :

Émissaire des Os de la Faucheuse de grade 4, type de bateau inconnu

Le nombre de traits indique leur grade, attention aux 5 mais aussi aux 4, qui pourraient monter vite ! Mais si vous en voyez un de n’importe quel grade, il est bon de revenir s’assurer régulièrement de son avancée.

Le drapeau d’émissaire reste toujours très avantageux, car il multiplie si bien utilisé vos récompenses par 2.5, sans pour autant rendre les rencontres hostiles à ce point fréquentes. Le voyage de grade 5 ne fait que renforcer cette affirmation.

Note : Le multiplicateur émissaire de vos alliés n’est pas appliqué dans les 50% du prix de base que vous recevez. Autrement dit, votre multiplicateur peut s’appliquer par dessus si bien vendu aux collectionneurs : vous pouvez donc recevoir 1.25X le prix de base, contre 0.5X en temps normal. Oui, c’est plus que ce qu’il touche si lui-même n’est pas émissaire !

Le classement :

Maintenant, nous en venons à la valeur d’émissaire utilisée jusqu’à présent comme référence de réputation : quand le pavillon est levé, tous ces points s’ajoutent à votre carnet d’émissaire mensuel, dont le résultat à la fin du mois (réel) définit vos récompenses. 

Note : Bien que ces points définissent la réputation même sans émissaire levé, ils n’augmentent dans le carnet qu’avec celui-ci, et d’autant plus vite si le grade à la vente est haut.

Le carnet s’organise ainsi :

Classement émissaire vide. Pour atteindre un grade, il faut dépasser le meilleur score du précédent. Vous pouvez donc ignorer la meilleure valeur de « Capitaine », qui n’apporte rien.

Les récompenses disponibles sont visibles en cliquant sur le palier ciblé. Toutes les récompenses des quarts inférieurs seront aussi gagnées en fin de mois. Ne vous inquiétez pas si vous n’avez pas instantanément vos cosmétiques, ils peuvent prendre jusqu’à 72h pour arriver dans vos coffres. À l’heure actuelle, il faut deux mois de palier maximum pour débloquer toutes les récompenses.

Attention : Même si vous ne jouez pas, votre placement peut évoluer. En effet, les quatre paliers s’organisent par tranche de 25% des joueurs ayant vendus au moins un objet au de la société en tant qu’émissaire pendant le mois, nombre qui augmente constamment rendant les plus hauts quarts plus durs d’accès. De plus, les joueurs en dessous de vous peuvent eux continuer à jouer et monter vers le palier supérieur, descendant par conséquent un joueur à l’inférieur. Pour éviter que ce soit vous, prenez de l’avance, ou prévoyez une session de rattrapage dans les derniers jours.

Bien qu’un classement de ce genre peut paraître élitiste au premier abord, en suivant bien ce guide et en pensant à toujours mettre un pavillon émissaire, il est très simple d’assurer sa place au meilleur rang. La difficulté est de trouver le temps de faire de même pour chaque société possédant un émissaire (si vous voulez toutes les récompenses).

Comme vu précédemment, le grade 5 d’émissaire débloque un voyage récupérable chez le représentant. Nous allons maintenant expliquer cette fonctionnalité en détail :

Le voyage émissaire

En interagissant avec le collectionneur d’or alors que vous êtes émissaire 5, vous récupérerez quatre cartes d’îles proches, et qui auront chacune 5 croix. Et tenez vous bien, chaque croix indique un coffre de capitaine ! Cela fait donc 20 au total.

Les cartes s’identifient dans la roue des voyages grâce à un icône gris de pavillon :

Malheureusement, vous ne pourrez obtenir ce voyage qu’une fois par émissaire de grade 5 atteint.
Le compléter, vendre et baisser votre pavillon est donc un bon moyen de terminer une session.

Par contre, vous pouvez très bien baisser le pavillon et le remonter avec ce même voyage…

Comment les utiliser ?

Application simple :

L’émissaire, bien qu’utile, n’apporte pas beaucoup d’éléments de gameplay. Vous pouvez donc continuer à faire les voyages de trésors enterrés ainsi que les évènements aléatoires et mondiaux, mais avec celui-ci de levé, dans le but d’accumuler jusqu’au grade 5 et de vendre avec le multiplicateur optimal de 2.5 . Pensez ensuite à prendre le voyage émissaire et le faire, il en vaut la peine. Après l’avoir fait vendez le tout puis baissez le pavillon, car celui-ci rapporte un peu d’or (5 000 quand grade 5) et de réputation.

Application avancée :

Une alternative plus efficace consiste à monter le pavillon au rang 5 par n’importe quel moyen, lentement la première fois, puis de vendre et récupérer la quête du niveau 5. Une fois fait, baissez et remontez le pavillon. Le voyage de rang 5 vous permettra ensuite de remonter à lui tout seul au rang 4. Completer le dernier grade avec les évènements aléatoires et des voyages que vous voterez jusqu’à ce qu’ils vous arrangent sur votre trajet.

Vous pourrez ensuite aller vendre, reprendre un nouveau voyage de grade 5 et recommencer avec un nouveau pavillon ! Pour chaque voyage, vous faites 20 coffres de capitaines vendus en grade 5, ce qui donne autour de 40 000 or et 120 000 de valeur d’émissaire. Vous devrez donc atteindre rapidement le niveau 25 !

Note : en choisissant vos voyages pour compléter votre grade, n’oubliez pas qu’ils sont limités à 3 (+3 si pour chacun vous rachetez juste après le vote) par personne, tous les jours en jeu en partant de 6 heures du matin. Vous pouvez tout de même déconnecter reconnecter pour les récupérer si quelqu’un reste sur votre session, mais cela représente une assez grande perte de temps. Ne soyez donc pas trop avares !


Réputation 25 à 50+ : Les caches anciennes

Une fois niveau 25 vous aurez pourrez acheter les distinctions jusqu’à Boucanier d’or.

Si vous achetez cette dernière, vous débloquerez les voyages de clés de cache, sources de grandes richesses… Si vous savez être non seulement efficaces, mais aussi perspicaces !

À la recherche de clés anciennes

Le voyage :

Les voyages de clés de cache ont un concept très simple : les collectionneurs d’or stockent temporairement leur or dans des caches anciennes. En outre, ils ont des raisons de penser qu’elles sont en danger et qu’il faut tout déplacer plus vite que prévu. Ils vous envoient donc chercher la clé avec une boussole magique pour leur ramener.
Sous-estimant les pirates, ils pensent que le piège laissé dans leur salle au trésor suffira pour vous empêcher de les piller vous-même…

Le Wayfinder doré :

Le Wayfinder doré

Pour commencer l’un de ces voyages, rendez-vous chez n’importe quel collectionneur d’or, avec la distinction de rang 25 ou plus achetée. Dans le premier emplacement se trouvera donc l’un des voyages que vous recherchez.

Une fois voté, vous récupérerez le Wayfinder doré, la boussole magique. Pour l’utiliser, ouvrez votre roue des quêtes et sélectionnez-là. Son aiguille se stabilisera dans une direction si vous restez immobiles.

En suivant la direction indiquée, vous arriverez donc sur une île. Une fois dessus, en continuant à la suivre, vous arriverez à destination, marquée par l’aiguille qui tourne en rond. Au centre de la zone vous pourrez déterrer une bouteille à l’effigie des collectionneurs d’or, contenant un fragment de carte et montant votre grade émissaire une fois attrapé. Des squelettes de collectionneurs d’or pourraient surgir vous attaquer, mais ne battez pas en retraite ! Ils ont une chance de laisser à leur mort des bibelots précieux à vendre à leur société.

  • Notes :
    • Plus l’aiguille tremble, plus vous êtes proches, donc ne vous arrêtez pas forcément si aux abords d’une petite il ne se passe rien.
    • Si vous êtes sur une grande île, il y a parfois plusieurs parchemins, donc revérifiez votre boussole avant de partir.

La carte :

Vous chercherez donc à récupérer suffisamment de fragments de carte (visibles dans la roue des quêtes) pour dévoiler la croix. Même si vous ne possédez pas toute la carte, vous pourrez localiser l’île avec une comparaison de ce que vous avez et la carte du navire.
Le premier fragment peut être le bon, mais le dernier peut l’être aussi, donc bonne chance ! Vous aurez un total d’entre 3 et 5 morceaux différents à récupérer au maximum, dépendant principalement du niveau de voyage.

  • Astuces :
    • Il y a parfois un petit bout de croix à peine visible qui peut fortement raccourcir le voyage, soyez donc attentifs.
    • Le coffre peut être déterré sans avoir tout le parchemin, donc si vous avez tout sauf la croix, vous pouvez tenter (si vous le juger utile) de déterrer au hasard dans la partie non dévoilée de l’île.
Croix au premier morceau, bingo !

Le coffre de la clé :

Avec la croix de visible, vous pouvez maintenant aller récupérer votre dû avec la même méthode qu’une carte classique : localisation et déterrage. En creusant au bon endroit vous aurez à tous les coups des squelettes à bibelots.

Vous trouverez donc un coffre à trois emplacements avec dedans uniquement une clé de cache. Celles-ci existent en plusieurs variantes : Pierre, Argent et Or. Son matériau dépendra du niveau de votre voyage (et un peu de chance) et fera dépendre son prix de vente, et le contenu de la cache qu’elle ouvre. Sa forme indique l’île de sa cache.

Les différentes formes de clés en or

Note : Le voyage est terminé pour les promotions peu de temps après le déterrage du coffre contenant la clé.

Si vous la vendez aux collectionneurs d’or, vous obtiendrez la somme d’or correspondante au type, répertoriée dans le guide ultime de vente. Mais vous pouvez aussi aller vider la cache, pour plus de rentabilité :

La cache

Trouver la cache :

Si vous voulez utiliser votre clé, il va falloir trouver où l’utiliser. Pour l’île, c’est très simple : elle est indiquée dans le nom de la clé. Là où ça se complique, c’est l’emplacement exact. Bien qu’un indice est inscrit sur la clé (visible en interagissant avec), il est plus simple d’apprendre les emplacements possibles :

En rouge le trajet extérieurEn bleu le trajet en grotte/avec plafondEn jaune endroit de la porte de cache

Note : En vous approchant de la cache, vous verrez des dessins muraux de l’animal ou l’astre représenté par la clé, confirmant que vous êtes au bon endroit.

Une fois au bon endroit, vous trouverez un petit socle où poser la clé. Ne la placez que si vous êtes le seul bateau des environs, vous serez vulnérables pendant que vous viderez la cache !

Une fois lancé, un grand rocher se déplacera, vous laissant l’accès à une grotte. Celle-ci restera ouverte très longtemps, ne vous inquiétez pas. La deuxième au fond de la grotte, qui s’ouvrira une trentaine de secondes après la première, ne la restera qu’un total de 3 minutes ! Il va donc falloir être efficace si vous voulez sortir riches.

Dans la cache, vous trouverez bibelots, coffres, tas d’or et d’étranges médaillons répartis dans la cache. Même si les tas d’or sont des récompenses garanties, elles ne donnent pas de réputation, et il reste plus rentable de récupérer tous les autres objets plutôt.

Note : Plus votre clé est de haut niveau (jusqu’à or), plus les récompenses s’étalent dans la hauteur et sont de grande valeur. Levez donc la tête, et si vous voyez des échafaudages monter, tentez d’atteindre les points les plus haut avec des sauts précis pour pouvoir larguer tous les trésors du niveau supérieur.

  • Astuces :
    • Vous pouvez mettre les trésors que vous récupérez à un bon mètre (il ne faut pas qu’ils se fassent écraser à la fermeture) à l’extérieur de la porte dans la grotte. Vous gagnerez donc beaucoup de temps à ne pas faire de longs allers-retours, et il n’y a pas à s’inquiéter pour la porte extérieure qui ne se fermera pas.
    • Vous pouvez estimer le temps restant en regardant om en est la porte, qui se ferme doucement. Attention, vous devez prendre en compte que ce qui reste d’ouverture tombe d’un coup quand elle atteint le niveau de la tête d’un pirate.

L’énigme :

Vous remarquerez quatre piliers rotatifs, une table bizarre au centre et un rocher qui semble cacher quelque chose au fond. En effet, tous les trésors de la cache n’attendent pas d’être ramassés sans réflexion : Il vous faudra faire preuve d’ingéniosité pour récupérer le précieux coffre d’ancien tribut !

Les médaillons que vous trouverez pourront être placés sur la table au centre, du côté porte. Chacun, jusqu’à trois, vous permettra d’afficher sur « l’écran » la solution d’un des trois premiers piliers, dans l’ordre. Le quatrième se devine car il est la combinaison des trois premiers symboles. Quand vous pensez avoir la solution, pressez le bouton sur la table. Si vous êtes bons, le coffre final se révèlera !

En gris, les piliers rotatifsEn rouge, l’écran à indicesEn vert, les receptacles de médaillonsEn bleu, le bouton pour tester sa solutionEn orange, la cache du coffre d’ancien tribut

  • Notes :
    • Le sens des symboles sur les piliers est important. Une clé à l’endroit ou à l’envers, de même qu’un cadenas à gauche ou à droite sur un double symbole, influent sur la solution. Observez donc attentivement !
    • À la fin des 3 minutes, la cache sera entièrement fermée et se remplira rapidement d’une eau, qui comme celle autour du kraken, vous noiera très vite. Si vous êtes enfermés à ce moment, profitez des dernières secondes pour ramasser des tas d’or.
Coffre d’ancien tribut

Ce coffre caché a une valeur d’or moyenne de 3240 et une valeur émissaire de 9720. Bien qu’il soit intéressant, on peut se demander, pour un joueur seul qui n’a pas la possibilité de vider entièrement une cache clé d’or (très bien remplie), si c’est rentable d’aller chercher les médaillons et de prendre du temps pour cet objet unique.

Et la réponse est oui, mais il faut être efficace à le récupérer. Heureusement, il existe des méthodes pour l’extraire avec 1 ou 0 médaillon. En effet, comme le quatrième pilier est une combinaison des trois premiers, vous pouvez tenter de trouver la combinaison à partir de ses quatre côtés.

  • Pour cela, mettez les trois premiers piliers pour correspondre au quatrième, en sachant quel symbole correspond à quel pilier :
    • Le premier possède les symboles crâne, coffre, calice et couronne.
    • Le second possède des chaînes uniques horizontales ou verticales, et des cadenas + clés dont l’orientation compte.
    • Le troisième possède des clés + cadenas et des doubles chaînes horizontales ou verticales.

Si en appuyant sur le bouton rien ne se passe, tournez le dernier pilier et recommencez. Il y a donc un maximum de 4 essais. En outre, il y a une solution encore plus rapide. Cette fois, ignorez l’énigme jusqu’à trouver un médaillon, et mettez le. Vous pourrez reprendre l’ancien principe mais en connaissant le premier symbole, éliminant 1 à 3 des possibilités du dernier.

Note : Il existe une variante du Devil’s Roar qui a lieu dans la zone correspondante. Vous pourrez les acheter à Morrow’s Peak uniquement, et ceux-ci seront les seules moyens d’obtenir les clés des deux caches de la région. Les squelettes rencontrés au cours du voyage donneront des bibelots cendrés et la cache contiendra des coffres cendrés, même si les bibelots de celle-ci seront eux normaux, comme le coffre d’ancien tribut.
À l’opposé des autres voyages du Devil’s Roar, ceux-ci s’adaptent à votre niveau, donc pas (trop) de raccourci !

Comment l’utiliser ?

Analyse :

Ce nouveau type de voyage est une expérience très amusante et immersive, et peut en plus être rentable. Malheureusement, les clés en pierre sont tout simplement médiocres, donnant une mauvaise impression juste après le déblocage du voyage et les 5 niveaux suivants, où elles sont presque les seules trouvées. Par contre les clés d’argent sont intéressantes et les clés d’or incroyables.

Application simple :

Il est donc, au niveau 25, conseillé de continuer à cycler les voyages de grade 5 d’émissaire, ou de faire des caches du Devil’s Roar. Mais une fois le niveau 35-40 atteint, vous pouvez partir entièrement sur les caches, car elles deviennent plus rentables. Vous pouvez appliquer toutes les astuces précédentes et être si possible à plusieurs, de façon à pouvoir vider entièrement les caches et gagner du temps sur le voyage lui même (vous pouvez ignorer les bibelots et canonner les gens sur le chemin des indices car il peut être plus efficace de compter sur la cache elle-même).

Par contre, les objets trouvés dans la cache ne monteront pas l’émissaire, sauf le coffre d’ancien tribut (et quand vous posez les objets sur le bateau). Vous ne pourrez donc pas mélanger facilement voyages grade 5 et caches.

Application avancée :

Si vous voulez progresser plus vite, vous pouvez aux alentours du niveau 35-40 (avec distinctions achetées) décider de faire des caches du Devil’s Roar (en émissaire, comme toujours) et de les enchaîner en accumulant les clés, pour les utiliser à la fin ou quand vous passez sur l’île. C’est d’autant plus pratique qu’il n’y a que deux caches du Devil’s Roar, et que vous pouvez donc prévoir le temps qu’il faudra pour les vider. C’est incontestablement le meilleur moyen de monter sa réputation, surtout au niveau 50 avec Maître des collectionneurs d’or dont les voyages garantissent quasiment les caches d’or, et éliminent les caches de pierre.


Réputation 15 à 75 : Pour aller plus loin

Un mystérieux journal

Bien que les caches cendrées et les cycles de voyages grade 5 soient les meilleurs moyen de monter votre réputation, il y a des alternatives qui n’ont pour prérequis qu’un niveau de 15 pour l’émissaire.

L’accumulation de voyages de journaux mystérieux

Les journaux mystérieux fournissant des voyages ont une particularité : s’ils sont déchargés et rechargés, vous pourrez de nouveau récupérer un voyage. Tout d’abord, il vous faudra en trouver un pour des voyages de collectionneurs d’or. Ils représentent à peu près un sur trois de ceux que vous trouverez. Pour trouver un journal, il faut soit avoir de la chance soit lancer des parties et aller regarder aux endroits connus. Heureusement, de nombreux journaux ont été répertoriés sur Crescent Isle par Abster, qui en a fait une carte :

Points bleus en grotte; points rouge en extérieur
Le point rouge du sud indique un livre beugué, qui ne peux pas être lu quand il apparait.

Vous pourrez donc lancer encore et encore pour apparaître sur Golden Sands ou Sanctuary et naviguer vers Crescent Isle à chaque fois, pour vérifier s’il y a des livres, et si ils sont du bon type. Vous trouverez généralement 1 livre à chaque fois, il faudra donc sans doute recommencer.
Une fois trouvé, vous pourrez placer votre bateau de plus en plus loin, en vous canonnant pour lire à chaque éloignement, jusqu’à ce qu’il redonne son voyage. Bien sûr, aucun joueur ne doit rester sur l’île pendant l’accumulation pour la décharger correctement. Jusqu’à une heure après la découverte, où le journal disparait, accumulez donc des pages entières de voyages.

Une fois plein de destinations, votez l’émissaire et programmer votre itinéraire en fonction des îles qui tombent souvent dans les énigmes et cartes. Il ne vous reste plus qu’à aller tout compléter ! Vous obtiendrez des coffres de toutes raretés, et pas mal de maudits (exceptés des rages). Si vous avez de la chance, cela représente une quantité considérable de trésors, et peut être très intéressant pour compléter le cyclage de voyage grade 5.

Attention : Les effets sonores (et la montée de grade émissaire) des énigmes avancées se cumulent, et le volume peut atteindre des valeurs très fortes. Il est donc conseillé de baisser celui-ci dans les options avant de monter sur de grandes îles.

Les événements en rotation

Une dernière méthode, moins efficace spécifiquement pour les collectionneurs d’or, mais optimale pour devenir une Légende Pirate rapidement ou monter au maximum vos réputations. Elle nécessite le niveau 15 en Collectionneur d’or, Ordre des Âmes et Alliance des marchands pour les émissaires, du temps et une bonne maîtrise du jeu. Le principe est simple: mettre l’un de ces trois émissaires et partir faire les évènements mondiaux. Une fois niveau 5 de l’émissaire, vendez tous les objets de la société en question, changez sur l’un des deux autres, puis recommencez encore et encore. Cela permettra de profiter de la réputation multipliée de l’émissaire max sur les objets divers des événements, pour chaque société.

Cette méthode comporte cependant un risque important de perte car vous gardez avec cette méthode beaucoup d’objets, et longtemps. 

Astuce finale : Si vous avez les collectionneurs d’or comme réputation la plus basse ou que vous souhaitez la monter en particulier, et qu’un week-end Or et Gloire arrive, vous pouvez en profiter pour propulser cette réputation. Pour maximiser votre efficacité, vous pouvez monter au moins niveau 15 pour l’émissaire au préalable, voir 35-40 pour les bonnes caches, de façon à utiliser cette opportunité le mieux possible. Vous pouvez vous informer à l’avance d’un week-end similaire en consultant fréquemment la page principale du site officiel seaofthieves.com, ou encore rejoindre le serveur discord Sea of Thieves France et suivre le canal #annonce.

Vous êtes arrivés à la fin de ce guide. S’il vous a plu, n’hésitez pas à le partager !

À propos de l'auteur