Les Os de la Faucheuse : L’essentiel à jour 2021

Les Os de la Faucheuse (ou Reaper’s Bones) sont la société PvP (joueurs contre joueurs) du mode Aventure.

Les Os de la Faucheuse (ou Reaper’s Bones) sont la société PvP (joueurs contre joueurs) du mode Aventure. Par conséquent, elle apporte peu de fonctionnalités par elle-même et dépend énormément de vos compétences de combat et de navigation. Nous verrons dans ce guide les particularités de cette réputation et des astuces pour chasser plus efficacement.

Pourquoi monter sa réputation de Faucheur ?

Pour commencer, la réputation des Os de la Faucheuse au niveau 50, avec deux autres réputations du même niveau, permettent d’atteindre le prestigieux titre de Pirate de Légende, et d’accéder à la mystérieuse Fortune d’Athéna. En plus, monter cette réputation peut se faire par n’importe quel moyen (même si le combat est conseillé), la rendant accessible à tous.

Elle débloque aussi un ensemble de cosmétiques au cours de ses niveaux, de son classement et de ses promotions. Chaque partie est répertoriée avec ses prérequis dans la catégorie cosmétique du site.

Navire Faucheuse 75
Ensemble de bateau débloqué entre le niveau 55 et 75 de réputation, avec émissaire équipé

Des chapeaux à l’effigie des Collectionneurs d’or, de l’Ordre des Âmes et de l’Alliance des Marchands sont aussi disponibles pour les Faucheurs aillant couler nombre de leurs émissaires de grade maximum.

Finalement, la possibilité de vendre n’importe quel objet au Reaper’s Hideout, tout en ayant le bonus émissaire, en fait le meilleur moyen de récupérer de l’or.


Les bases de la société

Le Reaper’s Hideout

Serviteur de la Flamme
Serviteur de la Flamme

Les Os de la Faucheuse sont spéciaux : ils ne sont pas basés sur les avant-postes, ni les seaposts, mais sur leur propre cache : Le Reaper’s Hideout. Localisé vers le centre de la carte, en I-12, il est le seul point de vente de la faction. Soyez donc toujours à l’affut de joueurs cachés attendant que vous arriviez avec des trésors !

À l’ouest, vous trouverez un bâtiment créé à partir d’une épave qui abrite le Serviteur de la Flamme, unique représentant de la société. Autour du bâtiment se trouvent de nombreuses caisses de munitions, des tonneaux de ressources et quelques canons permettant de défendre l’île. Utilisez tout ça à votre avantage, en vous souvenant que vos ennemis le peuvent aussi !

Menu du Serviteur de la Flamme. Passez voir ses astuces de temps à autre !

La vente

Pour monter votre réputation, vous pouvez vendre au Serviteur de la Flamme n’importe quel objet des autres sociétés, sauf l’Appel du Chasseur. Ces objets partiront pour leur valeur habituelle en or, mais la valeur émissaire (proportionnelle à l’augmentation de réputation) en sera altérée :

  • Pour les objets de collectionneurs d’or, l’ordre des âmes et l’alliance des marchands : Division par 4
  • Les saphirs, émeraudes et rubis de statues et de sirènes : Division par 4
  • Pour les objets de la Fortune d’Athena : Division par 2


Cela veut donc dire qu’en faisant des voyages des sociétés classiques, il vous faudra 4 fois plus d’objet pour monter à un certain niveau des Os de la Faucheuse, comparé à une des autres sociétés. En revanche, pour une valeur d’or similaire (lien de 1/3 pour or/valeur émissaire pour majorité des objets), les trésors légendaires de la Fortune d’Athena monteront 2 fois plus que les classiques. Voler des légendes pirates est donc récompensé !

Vous pouvez aussi vendre au Reaper’s Hideout les objets de fonds de cale et de Grace Morrows. Ils ne récompensent que par peu de réputation, sauf la boite à merveilles qui en donne beaucoup :

  • Coffre cendré, pour 5 doublons et 540 de valeur émissaire
  • Clé cendrée, pour 5 doublons et 900 de valeur émissaire
  • Crâne rituel, pour 10 doublons et 750 de valeur émissaire
  • Tomes des cendres, pour 10 doublons et 1080 de valeur émissaire
  • Caisse d’ossements et de guenilles, pour 5 doublons et 1080 de valeur émissaire
  • Boîte à merveilles, pour 25 000 d’or et une somme inconnue de points émissaires


Les caisses d’ossement et de guenilles vendus aux Faucheurs ne comptent pas pour les promotions de fond de cale. Pour rappel, la boîte des merveilles se trouve très rarement échouée dans le Devil’s Roar et peut se vendre à Grace Morrows de l’avant-poste Morrows Peak ou au Serviteur de la Flamme.

L’élusive boîte à merveilles

Il y a finalement des objets dédiés aux Os de la Faucheuse, qui donnent beaucoup plus de valeur émissaire, et donc de réputation :

  • Présent modeste, pour 5 doublons et 1080 de valeur émissaire
  • Présent généreux, pour 5 doublons et 2160 de valeur émissaire
  • Pavillon [Vous], pour 1 d’or et 1 de valeur émissaire
  • Pavillon de grade 1, pour 2 000 d’or et 6 000 de valeur émissaire
  • Pavillon de grade 1, pour 4 000 d’or et 12 000 de valeur émissaire
  • Pavillon de grade 1, pour 6 000 d’or et 18 000 de valeur émissaire
  • Pavillon de grade 1, pour 8 000 d’or et 24 000 de valeur émissaire
  • Pavillon de grade 1, pour 10 000 d’or et 30 000 de valeur émissaire
  • Coffre de la mort, pour 25 doublons et 10 800 de valeur émissaire
  • Prime de la mort, pour 10 000 d’or et 10 800 de valeur émissaire


Les coffres et primes de la mort se trouvent dans des épaves surmontées d’un rayon, arc-en-ciel pour le coffre, et doré pour la prime. Deux de types aléatoires sont aussi garantis dans les Forts des Damnés, et même une fois récupérés par les joueurs vous pouvez les pister car ils sont marqués d’un symbole unique sur la carte du bateau :

Les présents sont quant à eux présent dans les caches de forteresse squelettes classiques, et généralement dans les voyages de fonds de cale distribués en période festive. Les généreux sont environ 4 fois plus rare que les modestes.

Les pavillons sont lâchés lorsqu’un bateau émissaire coule, et ils correspondent au niveau (de 1 à 5) et au type d’émissaire auquel il était. Le prix et la réputation ne dépend que du niveau.

L’émissaire des Os de la Faucheuse

Le pavillon d’émissaire

Pour 20 000 pièces d’or auprès du Serviteur de la Flamme, vous pourrez acheter la licence émissaire des Os de la Faucheuse. Une fois en poche, vous pourrez voter pour lever votre pavillon d’émissaire auprès de n’importe quel table d’émissaire des Faucheurs. Il y en a une en face du Serviteur de la Flamme sur le Reaper’s Hideout, et une mise à l’écart sur chaque avant-poste, pour que vous puissiez commencer votre chasse dès le début de session.

Pour baisser le pavillon, retourner à une table d’émissaire et voter de nouveau à la majorité. Une petite somme d’or (5 000 au grade 5) et de réputation sera perçue si vous êtes au dessus du grade 1.

La table d’émissaire des Os de la Faucheuse ; mise à l’écart avec sa mascotte en chair et en os

Note : Vous ne pouvez pas cumuler les émissaires

Le principe des émissaires est de représenter une société pour gagner plus de récompenses à condition d’accomplir de nombreuses tâches de la thématique de celle-ci, ce qui a pour effet de vous faire accumuler de nombreux objets précieux à bord. Cette fonctionnalité a été ajoutée lors de la mise à jour “Les navires de la Fortune” (Notes de mise à jour FR )

Avantages de chaque grade émissaire :

  • Grade 1 : Possibilité d’accumuler des points émissaires pour le classement.
  • Grade 2 : +33% sur l’or, la valeur émissaire et la réputation gagnée par les objets vendus aux Faucheurs
  • Grade 3 : +66%
  • Grade 4 : +100%
  • Grade 5 : +150% et la possibilité de voir sur votre carte la autres bateaux émissaires de votre partie.

Désavantage de l’émissaire de Faucheur :

  • Vous êtes visibles sur la carte des autres joueurs dès le grade 1, et ceux-ci voient votre rang actuel. Ils ne savent cependant pas votre type de bateau (sloop, brigantin, galion)

Note : L’or ajouté par l’émissaire est indiqué en vert à droite de la valeur de base lors de la vente

La montée du grade :

Vous pouvez à tout moment consulter votre progression dans les grades émissaires en ouvrant la roue des objets; le cercle des grades est visible juste au dessus de la barre de vie :

Le nombre de barres rouges / correspond au grade et l’avancée dans le cercle est l’avancée dans le grade. Chaque niveau est plus difficile à atteindre, mais le multiplicateur n’en est que plus grand.

Il y a de plusieurs façons de monter votre grade d’émissaire :

  • Attraper des objets pour la première fois
  • Poser des objets sur le bateau pour la première fois
  • Livrer de la cargaison périssable marchande (rhum, tissu, fougères) au Serviteur de la Flamme
  • Livrer des biens non raffinés marchands au Serviteur de la Flamme
  • Tuer des émissaires d’autres équipages

Note : Tuer des émissaires (de n’importe quelle société, même d’autres Faucheurs) ne rapporte de la progression émissaire que 3 fois par membre de votre équipage, et de moins en moins sur les consécutif. Vous ne gagnerez de nouveau de la progression qu’après un rechargement de 10 minutes, impossible à passer, même en changeant d’équipage.

Vous l’avez sans doute constaté plus haut, mais une fois le grade 5 d’émissaire atteint, vous pourrez voir les autres émissaires sur la carte. Cela vous permet donc de les chasser dans le but de récupérer leur pavillon, l’un des objets qui donne le plus de réputation de Faucheur. Notez cependant que vous ne voyez qu’une silhouette grise de bateau, sans en connaître le type de navire, ni son grade et sa catégorie d’émissaire.

Les risques :

Reapers versus the World

L’émissaire est, en plus d’un booster d’or et de réputation, une source de risque importante. En effet, étant visibles sur les cartes des autres, en particuliers les autres Faucheurs, vous devenez une cible. En effet, en coulant, vous lâcherez vous aussi votre pavillon d’émissaire, qui intéressera les autres. Pensez à regarder la carte régulièrement même avant le grade 5 pour ne pas être pris par surprise. Les faucheurs n’ont quasiment aucun intérêt à s’allier à d’autres émissaire, même de leur société, car les pavillons émissaires brisés vendus ne se partagent pas en alliance.

Aussi, les émissaires des autres sociétés pourraient vous prendre en chasse, car vous tuer monte leur émissaire et si vous êtes plus que grade 1 vous aurez logiquement du trésor à voler, et probablement en partie de leur société.

Note : Si vous essayez de vendre votre propre pavillon d’émissaire brisé, vous ne récupérerez que 1 pièce d’or. Dans le nom du pavillon s’ajoute un [vous] pour vous permettre de le différencier d’autres.

Le drapeau d’émissaire reste toujours très avantageux, car il multiplie si bien utilisé vos récompenses par 2.5 .

Note : Le multiplicateur émissaire de vos alliés n’est pas appliqué dans les 50% du prix de base que vous recevez. Autrement dit, votre multiplicateur peut s’appliquer par dessus si bien vendu au Reaper’s Hideout : vous pouvez donc recevoir 1.25X le prix de base, contre 0.5X en temps normal. Oui, c’est plus que ce qu’il touche si lui-même n’est pas émissaire !

Le classement d’émissaire

Maintenant, nous en venons à la valeur d’émissaire utilisée jusqu’à présent comme référence de réputation : quand le pavillon est levé, tous ces points s’ajoutent à votre carnet d’émissaire mensuel, dont le résultat à la fin du mois (réel) définit vos récompenses. 

Note : Bien que ces points définissent la réputation même sans émissaire levé, ils n’augmentent dans le carnet qu’avec celui-ci, et d’autant plus vite si le grade à la vente est haut.

Le carnet s’organise ainsi :

Classement émissaire
Classement émissaire vide. Pour atteindre un grade, il faut dépasser le meilleur score du précédent. Vous pouvez donc ignorer la meilleure valeur de « Maître », qui n’apporte rien.

Les récompenses disponibles sont visibles en cliquant sur le palier ciblé. Toutes les récompenses des quarts inférieurs seront aussi gagnées en fin de mois. Ne vous inquiétez pas si vous n’avez pas instantanément vos cosmétiques, ils peuvent prendre jusqu’à 72h pour arriver dans vos coffres. À l’heure actuelle, il faut deux mois de palier maximum pour débloquer toutes les récompenses.

Attention : Même si vous ne jouez pas, votre placement peut évoluer. En effet, les quatre paliers s’organisent par tranche de 25% des joueurs ayant vendus au moins un objet au de la société en tant qu’émissaire pendant le mois, nombre qui augmente constamment rendant les plus hauts quarts plus durs d’accès. De plus, les joueurs en dessous de vous peuvent eux continuer à jouer et monter vers le palier supérieur, descendant par conséquent un joueur à l’inférieur. Pour éviter que ce soit vous, prenez de l’avance, ou prévoyez une session de rattrapage dans les derniers jours.

Note : Vous pouvez consulter votre position dans les classements même en dehors du jeu, sur le site officiel.

Bien qu’un classement de ce genre peut paraître élitiste au premier abord, en suivant bien ce guide et en pensant à toujours mettre un pavillon émissaire, il est très simple d’assurer sa place au meilleur rang. La difficulté est de trouver le temps de faire de même pour chaque société possédant un émissaire (si vous voulez toutes les récompenses).

Trouver une cible

Bien que faire les mêmes activités que les autres sociétés et vendre à Reaper montera votre réputation, les pavillons et coffres/primes de la mort vous en donneront beaucoup plus. Si vous souhaitez éviter le combat, récupérez les coffres et les primes des épaves indiquées par un rayon. Si vous souhaitez vous tournez vers le combat, vous devrez d’abord trouver une cible !

Le « server hoping »

Pour trouver des joueurs facilement, vous pouvez utiliser la méthode du « server hoping ». Elle consiste à lancer encore et encore des parties, pour y regarder les évènements mondiaux en cours et les émissaires présents.

Le évènements :

Les évènements les plus intéressants pour un Faucheur seront le Fort de Fortune et le Fort des Damnés.

  • Le Fort de Fortune est un fort plus long et difficile récompensant par beaucoup de trésor, dont une bonne part d’objets légendaires, qui donnent plus de réputation des Os de la Faucheuse que la plupart des objets. Il y aura donc récompense à la clé, même si vous ne pourriez voir que des squelettes sur place.
  • Le Fort des Damnés est un évènement unique car il n’est pas aléatoire mais invoqué par des joueurs, et vous fait combattre des squelettes devant être éclairé par la bonne couleur de flamme du sort (disponibles dans l’arène centrale). Il a toujours lieu sur l’île du même nom, et donne pour récompense beaucoup d’objets de place forte mais surtout un coffre des légendes et deux coffres/primes de la mort (tirés au hasard), qui seront le principal de la réputation. Cela vous garantit donc la présence de joueurs et de récompense.

Vous les remarquerez par la présence de leur nuage particulier dans le ciel :

Fort des Damnés à gauche, Fort de Fortune à droite

Note : Pour ne pas confondre un forteresse active normale d’un Fort des Damnés, assurez vous que les yeux ne clignotent uniquement qu’en rouge et que le nuage est en direction de l’île éponyme.

Les autres évènements mondiaux sont quand même intéressants si ils sont proche de votre avant-poste, et d’autant plus si des équipages émissaires sont visibles en train de les compléter. Un guide complet sur tous les évènements sera disponible prochainement.

La manière d’invoquer les forts des damnés est expliquée plus loin dans cet article.

Les tables émissaires :

Vous pouvez savoir depuis l’avant-poste si des émissaires sont présents sur votre partie. Pour cela, faites le tour des tables émissaires, et soyez à l’affut pour des petits bateaux dessus. Chacun d’entre eux représente un émissaire de cette société.

2 petits bateaux marchands, 2 gros tas d’or flottants !

La table des Collectionneurs d’Or, de l’Ordre des Âmes et de l’Alliance des Marchands se trouve près de leur représentant respectif, tandis que la table de la Fortune d’Athéna est au fond de la taverne et la table des Faucheurs cachée quelque part sur l’île.

Une fois sur une partie avec plusieurs émissaires, vous pourrez partir à leur recherche. Mettez votre pavillon des Os de la Faucheuse et partez vers les régions les plus peuplées, comme les Shores of Plenty ou les Ancient Isles. Sur votre chemin, n’hésitez pas à vous propulser brièvement sur les avant-postes pour vérifier que vos cibles existent toujours sur les tables.

Astuce : Les émissaires de la Fortune d’Athena se voulant efficaces se trouveront très probablement près des Forts de Fortune pour leur trésors légendaires, au Sud-Est des Ancient Isles (entre Thieves Haven, Snake Island, Crooks Hollow et Devil’s Ridge) pour compléter les voyages contrebandiers de Thieves Haven ou encore dans le Devil’s Roar pour les voyages légendaires cendrés.

Note : Le server hoping est controversé au sein de la communauté. Vous trouverez des joueurs ne pouvant pas s’en passer et d’autres le considérant presque comme de la triche. Rare LTD n’a pas donné son opinion sur le sujet, mais la présence des bateaux sur les tables émissaires et son utilisation par les streamers partenaires peut laisser entendre que cette pratique est au moins tolérée.

Le « portal hoping »

Il existe une méthode de chasse pour les Faucheurs déjà grade 5 d’émissaire. Elle est principalement utile quand, une fois 5, vous avez pu voir sur la carte et éliminer tous les émissaires de votre partie. À ce moment, vous pourriez vous dire « Il n’y a plus rien à faire, nous n’avons plus qu’à quitter. », alors qu’en fait, vous pouvez garder votre émissaire et vos ressources en changeant de partie.

Pour faire ça, vous pourrez utiliser les portails vers la Mer des Damnés. Il y en a un proche de chaque avant-poste sauf Morrow’s Peak. En utiliser un et revenir vous envoie sur un tout nouveau serveur, sur lequel vous pourrez immédiatement regarder la carte à la recherche d’émissaire, partir à leur chasse, ou retourner dans le portail si il n’y a personne.

Pour allumer un portail, votez la fable du flibustier Vive la Piraterie ! ou Capitaines des Damnés auprès de la naufragée de n’importe quel avant poste, et attendez quelques minutes (+ prendre la boussole pour la seconde), ou votez un de leurs checkpoints pour un portail instantané (jouer dedans jusqu’à la notification d’un chapitre atteint pour débloquer). Une fois entré dans un portail, vous aurez à attendre entre 3 et 4 minutes dans un Tunnel des Damnés pour changer de monde. Ensuite, votez pour annuler la fable et vous serez renvoyés dans un Tunnel instantanément, et après quelques minutes vous serez dans un serveur tout neuf !

  • Notes :
    • Vous ne pouvez emmener avec vous que votre émissaire et vos objets de stockage de ressources (caisses de fruit, de stockage, ect…). Les autres objets seront lâchés derrière vous. Pensez donc à vendre avant.
    • Lors du passage dans un portail, une copie du pavillon émissaire équipé est lâché à l’eau. Si vous poursuivez quelqu’un qui s’enfuit de cette manière, vous aurez malgré tout leur pavillon brisé.
    • Si vous portez un objet (même de stockage) en main au moment de passer un portail, il sera lâché à l’eau. Ne touchez donc pas à vos précieuses ressources quand vous voudrez changer de monde.
    • Bien que cette utilisation des portails est controverse dans la communauté, elle est reconnue légitime par Rare LTD.

Les appâts

Un dernier moyen de trouver des cibles est de les faire venir à vous. Pour cela, vous devrez créer un appât. Il peut être vous même, en tant qu’émissaire des Os de la Faucheuse, ou avec des coffres/primes de la mort à bord pour attirer d’autres Faucheurs. Mais quelque chose de beaucoup plus efficace est l’invocation d’un Fort des Damnés.

En effet, de nombreux Faucheurs « server hopers » cherchent des Fort des Damnés pour les voler. En en lançant un, vous serez, dans la plupart des cas, attaqués très rapidement par tout opportuniste de votre partie.

Pour se faire, vous devez réunir les 6 flammes du sort du Vaisseau des Damnés, récupérables sur votre lanterne en son centre en mourant de 6 façons uniques :

  • De la main d’un joueur pour la rose
  • De la main d’un squelette pour la verte
  • Du poison d’un serpent ou du kraken pour la violette
  • Des dents et griffes d’un requin, mégalodon ou sirène pour la bleue
  • De la foudre pour la blanche
  • D’une météore volcanique ou du feu pour la rouge

Placez ces couleurs sur votre bateau pour facilement les transporter, passer à l’étape suivante, la récupération du crâne rituel. Vous pouvez l’avoir de différentes façons :

  • D’une quête de crâne rituel, achetée à Larinna pour 40 doublons jusqu’à une fois par mise à jour majeure. Elle vous le fait déterrer sur l’avant poste le plus proche.
  • Dans le coffre des énigmes des capitaines errant sur les îles. Ce n’est pas garanti, mais un moyen simple d’en récupérer.
  • En coulant des navires squelettes. Il n’y en a des garantis que dans les évènements flotte squelette, mais les classiques peuvent faire l’affaire.

Note : Il arrive que les développeurs oublient de rendre le crâne rituel disponible à l’achat à certaines mises à jour.

Maintenant tous les éléments à disposition, rendez-vous au Fort des Damnés. Vous pourrez récupérer vos flammes et les poser dans les lanternes en haut dans le salle principale à leur place respective (des indices se référant à la mort correspondante sont visibles). Avec les 6 couleurs de placées, une cage s’ouvre alors au fond. C’est la place du crâne rituel.

Astuce : Avant de récupérer toutes les flammes du sort, il peut être bon de vérifier si elles ne sont pas déjà placées pour vous.

Salle principale en haut du fort

Une fois le crâne dans la cage, l’évènement commence et le nuage apparait. Du monde devrait arriver assez rapidement. Si vous souhaitez compléter le fort quand même pour ses récompenses, vous avez juste à savoir que les squelettes à éliminer ne sont vulnérable qu’après avoir été éclairé par la bonne flamme du sort (récupérables dans la salle principale), et qu’au fil du fort il y a plus de couleurs de squelette simultanément. Le boss est Greymarrow Fantôme, qui a beaucoup de vie mais est éliminé facilement contre environ 80 boulets de canon.

Note : La clé de la cache du fort lâchée par le boss est visible sur la carte, vous ne pouvez donc pas la cacher. Par ailleurs, il est facile de la coincer dans le décors du Fort des Damnés, ne jouez pas trop avec.

Astuce : Vous pouvez prévoir plusieurs crânes à l’avance et remettre les lanternes encore sur votre bateau pour enchaîner les forts, que ce soit en attendant une cible ou en farmant votre réputation.

Il est cependant important de noter que cette méthode ne garantit pas que des gens vont arriver, ni qu’ils soient émissaires. La cache du Fort des Damnés sera donc le (gros) lot de compensation.

Appréhender les batailles

Bien que l’expérience reste la chose principale qui définira le gagnant d’une bataille, avoir une longueur d’avance mettra les chances de votre côté.

Préparer votre bateau

Il est très important de bien charger votre bateau avant de vous lancer en combat; surtout sur vous venez de faire du « server hoping » qui vous laissera avec les ressources de bases.

Pour un début de session, si vous avez un surplus d’or, vous pouvez acheter 50 planches, boulets et bananes dans leur caisse respective au marchand de l’avant-poste. Vous aurez simplement à lui parler, sélectionner « Parcourir les offres, les ressources et les biens », puis « Parcourir les ressources et biens » pour enfin acheter ce qui vous plait. En dehors du menu, une interaction et une bonne seconde d’attente seront nécessaires pour récupérer vos caisses.

Menu des ressources : de gauche à droite : boulets, bananes, stockage, planches
  • Notes :
    • La caisse de stockage universelle est vide, malgré son haut prix
    • Il faut 5 jours en jeu pour pouvoir racheté un même objet à un avant-poste donné, sur un serveur donné
    • Vous pouvez donc passer le temps de recharge grâce au « server hoping » ou « portal hoping »

Dans tous les cas, les meilleures ressources ne sont pas disponibles à l’achat et vous aurez à chercher dans les tonneaux pour les trouver. Une bonne chose à faire pour accumuler ces ressources sans risquer de manquer une cible est de partir directement, et laisser des membres d’équipages sur l’avant-poste pour faire le plein de ressources normales et surtout les boulets de feu, de chaos, chaînés et maudits.

Ensuite, pendant la route, vous ne voudrez pas manquer les barils à la mer, qui peuvent contenir de la nourriture de qualité (viande et poisson cuits). Propulser aussi des gens sur les îles pour en vider les tonneaux. Même si ils sont inventaires pleins, les boulets spéciaux sont tellement importants qu’il reste intéressant de finir les tonneaux.

Ces boulets sont un énorme avantage stratégique pour la multitude de fonction qu’ils peuvent remplir :

  • Boulet de chaos, de torpeur, dansant, de grog -> Gêner l’équipage, l’empêcher de tirer
  • Boulet de chaos, de torpeur, dansant -> Empêcher de remonter l’ancre
  • Boulet de chaos, de feu, empoisonné -> Tuer l’équipage, l’obliger à battre en retraite
  • Boulet chaîné, de cabestan, d’affalage -> Immobiliser le bateau
  • Boulet de feu -> Rendre une zone difficile d’accès, affaiblir, faire perdre du temps
  • Boulet de lest, dépouilleur -> Achevez un bateau déjà troué
  • Boulet de gouvernail -> Empêcher le bateau de tourner pour les batailles de mouvement en zone de rochers

Rappel : Le boulet de gouvernail, de cabestan et d’affalage inversent l’état actuel du bateau. Par exemple, un boulet de cabestan lèvera l’ancre d’un bateau qui l’avait lâchée. À ne pas faire !

Les boulets maudits, versatils et mortels

Les boulets de chaos et de feu sont aussi très importants pour un abordage, car ils permettent de gérer tout l’équipage d’un coup. Attention à ne pas vous blesser avec votre propre chaos, et ne pas bloquer l’accès à vos échappatoires avec le feu !

Pour finir, n’oubliez pas les barils de poudre. Ils peuvent être une très bonne arme, que ce soit pour faire tomber les mats, trouer la coque ou éliminer l’équipage, mais ils peuvent être facilement détonnés quand encore sur votre bateau ! N’en transporter qu’un si vous pensez pouvoir l’utiliser, et pour les versions Place Forte et d’Ancienne Fortune destinés à la vente, l’abandon ou la militarisation peut être le bon choix, car en garder un chargement lors d’une bataille est une manœuvre suicide.

Anticiper les réactions

Pour garder le dessus pendant un combat, vous devez être capable de prédire, au moins en partie, les actions de l’adversaire.
Par exemple, après une forte salve de boulets dans la coque, l’équipage adverse risque de lâcher les canons pour aller réparer. L’avantage d’anticiper ici est donc de pouvoir propulser un abordeur assez tôt pour qu’il puisse interrompre la réparation avant qu’elle soit terminée.

Rappel : Un galion ne prend l’eau que si il a des trous mis sous la ligne de flottaison. Un boulet de lest baissant fortement cette ligne pendant peu de temps, vous pouvez d’abord mettre de nombreux trous au dessus, puis mettre un lest. Si le bateau ne coule pas, son équipage aura au moins été rendu vulnérable pour un abordeur !

De la même manière, essayez de prévoir les déplacements d’une cible lors de votre approche. Prenez en compte sa direction, son état et la position de son équipage. En application, vous saurez qu’un bateau prendra du temps à partir si il a les voiles de baissées en étant immobile (il a donc l’ancre), ou encore si il est tourné vers une île (et un virage et nécessaire pour ne pas s’échouer). Si le bateau est prêt à partir (voiles montées, pointé vers la mer), vous chercherez donc à venir par derrière lui si vous pensez ne pas être vus, et par devant si vous êtes dévoilés.

De cette façon, en arrivant par derrière et ralentissant au niveau de l’ennemi (pas parallèlement pour pouvoir tirer sans être touché), vous pourrez envoyer toute votre puissance de feu tout en pouvant partir en poursuite facilement. À l’opposé, arriver par devant vous permettra de vous tourner quand l’ennemi démarre pour pouvoir le salver alors qu’il vous arrive dedans, puis aborder à l’impact pour défendre les trous ou harponner en bloquant si l’autre navire vous éviter, pour pouvoir rester accroché derrière avec un angle de feu. Notez qu’une balle dans le harpon brise le cable.

Attention :

  • Vous chercherez à venir en décaler pour l’approche de derrière (pas directement droit dans la cible car vous voulez pouvoir tirer et ne pas être facilement abordé)
  • Ne jamais arriver perpendiculairement par rapport à un ennemi, car il aura la possibilité de vous salver sans que vous ne puissiez rien faire.

Finalement, pensez que l’équipage adverse peut lui aussi essayer de prédire vos actions. Par exemple, après une salve de canon, ils pourraient tenter un abordage. Dans la panique de la réparation, soyez tout de même attentif pour le bruit de propulsion des joueurs (un peu différent d’un boulet), et de montée à l’échelle, avec toujours un membre d’équipage avec le tromblon d’équipé pour « nettoyer » les échelles.

D’une manière générale, essayez de vous mettre à la place de l’ennemi pour contrer d’avance ses réactions.

Erreurs à éviter

Dans une bataille, si vous êtes bien chargés en ressource, les erreurs commises seront décisives. En voici les principales, qui coutent le bateau de beaucoup d’équipages :

  • Sous-estimer votre ennemi :
    Que ce soit par des cosmétiques équipés, où les actions incompréhensibles d’un membre d’équipage, ne relâchez jamais votre garde.
    Par exemple, ce n’est pas parce qu’un pirate ennemi est habillé en marin, ou proclamant son amitié, qu’il faut le laissé monter à bord, ou même penser que rester en haut de l’échelle l’empêchera d’agir. En effet, il est possible (mais difficile) de lâcher l’échelle une fraction de seconde pour pouvoir tirer une balle (même de tromblon).
    De la même façon, un joueur expérimenté peut jouer avec un débutant. Ce n’est donc pas parce que un ennemi prend son tromblon pour une arquebuse qu’un autre ne réussira pas seul à vous cloitrer, équipage complet, au vaisseau des damnés.
  • Aborder sans réfléchir :
    Aborder un bateau ennemi doit normalement servir à empêcher son équipage de réparer et écoper après que des trous aient été faits, voir occasionnellement pour empêcher une riposte. Avant une propulsion, assurez vous que votre bateau n’est pas en danger et ne le sera pas dans les secondes à venir, mais aussi qu’il y a un intérêt à partir, car sans trous pas de naufrage.
    De même, sans stratégie d’arrivée, une bon équipage saura vous faire retomber, ou vous tuer. Préparez bien cotre trajectoire, et arrivez par sous l’eau. Une fois sur l’échelle, il est important de savoir que vous pouvez la lâcher et la rattraper brièvement pour éviter une balle. Finalement, sur le bateau, privilégiez les dégâts de zone et avec du recul, comme les boulets de chaos et les charges de coutelas, ou encore le blocage de zone, avec des boulets de feu bien répartis.
  • Le manque de communication :
    Ne pas transmettre les informations à votre équipage l’empêche de prendre de bonnes décision et mène à la défaite. Et cela s’applique pour tous les membres d’équipage ! Il est important pour tous de savoir si quelqu’un s’apprête à monter à l’échelle, si il y a beaucoup de trous et d’eau, ou encore si les ressources viennent à manquer. Attention à ne pas surcharger d’information le canal de discussion.
  • Oublier les barils de poudre :
    Un baril sur votre bateau, même sur votre mat, peut facilement sceller votre sort. En effet une seule balle, ou la zone d’explosion d’un boulet, peut le déclencher, trouant votre coque, mettant le feu, et faisant tomber les mats. Ne prenez donc pas de barils inutilement, et si vous voulez tentez une attaque explosive, privilégiez nage et chaloupe. Pour les explosifs de valeur (places fortes, ancienne poudre noire), faites attention, et préférez les exploser ou cacher sur terre ferme si une bataille s’annonce. Pensez aussi dans l’autre sens, et utilisez les barils des autres à votre avantage !
Aucun bateau n’est immunisé aux explosions !

Il existe de nombreuses autres erreurs à éviter, que vous ferez sans doute au moins une fois. Le plus important pour progresser, c’est de se souvenir après une défaite, et parfois même une victoire, quelles étaient ces erreurs, pour ne pas les recommencer.

Vous êtes arrivés à la fin de ce guide. S’il vous a plu, n’hésitez pas à le partager !

À propos de l'auteur

Les musiques dans Sea of Thieves

Dans ce focus sur les musiques dans Sea of Thieves, découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur les différentes compositions et chants marins qu’on retrouve dans le jeu !